La Cimentelle – Maison d’hôte à Avallon

La Cimentelle

La propriété est dans la famille de Nathalie depuis 1820. Le vœu de la jeune femme et de son mari était de faire revivre cette maison de maître riche de souvenirs de vacances… Pour ce faire, rien de tel que de la reconvertir en maison d’hôtes. C’est ainsi qu’à l’étage, « l’Ardoisière » vous accueille entre ses papiers peints-pochoir au ton de framboise, avec son petit crapaud gris violine, en harmonie avec le gris ardoise de la salle de bains. Des kilims de Turquie feutrent les pas, s’exposent en poufs chez «  Hippolyte  », l’un des fondateurs de l’entreprise, dont la chambre flamboie sous un camaïeu de couleurs. Si l’on y trouve une chaise d’aisance chinée dans une brocante, « Hippolyte » a sacrifié au confort d’aujourd’hui avec une baignoire «  à l’ancienne  », très moderne, aux pieds en bois couleur… ciment. Chez «  Honoré  », le frère co-fondateur, c’est plus bohème. Tonalités de violet et de rhubarbe, malle de voyage abandonnée aux pieds de chaises re-customisées par Canovas. Une suite familiale, baptisée au nom d’«  Ernest  » (le fils d’Hippolyte  : vous suivez ?), étire ses pavés rouge sang et ses trois chambres aux lueurs chocolat/turquoise, gris-rose et rouge-orangé au grenier. Elle dispose d’un salontélé et de deux salles de bains, dont une où trône une douche entièrement vitrée. «  Barthélémy  » occupe une ancienne chambre de bonne. Qui est Barthélémy ? « On l’a inventé : ça allait bien avec les autres prénoms »… C’est, en effet, une bonne raison.
Bonnes idées : Avallon, une cité fortifiée aux portes du Morvan et son musée du Costume. Vézelay, haut lieu de la chrétienté, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis plus de 30 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *